3,7 M€ pour le nouveau plateau de réadaptation de Sébastopol

Le robot de marche représente un véritable gain de temps et d’énergie dans le processus de rééducation de chaque patient, tant les réglages possibles sont nombreux. (Photo : Philippe Demoor)

Le nouvel espace de rééducation dispose d’équipements technologiques de pointe pour mesurer l’effort des patients et les faire progresser. Le professeur Jean-Claude Etienne avait inauguré le premier plateau technique de réadaptation de l’hôpital Sébastopol en 1993. Depuis octobre 2018, l’établissement dispose d’un nouvel espace baptisé en son honneur. « Il était visionnaire », rappelle le professeur François Boyer en parlant de « son maître » décédé en 2017. Grâce à 3,7 M€ d’investissements, le nouveau plateau modernisé est lui aussi en avance sur son temps grâce à des équipements technologiques de pointe. « Il ne s’agit plus seulement de tables, de barres parallèles ou de poids. Nous disposons d’un robot de marche qui permet de réaliser une rééducation plus précoce et avec un seul kiné. Nous avons aussi des systèmes d’analyse des mouvements en réalité virtuelle, ou encore une machine