2018, année calme dans l’immobilier toulousain

Droits réservés.

La chambre interdépartementale des notaires a présenté le bilan des ventes d’appartements, de maisons et de terrains. Appartements anciens ou neufs, maisons anciennes et terrains à bâtir : tous biens confondus, les ventes de l’année 2018 n’accusent qu’un léger ralentissement (- 1,4 %), selon la Chambre interdépartementale des notaires. Laquelle, par la voix de son président Me Philippe Pailhès et celle de Me Frédéric Giral, délégué de l’Institut notarial de droit immobilier, a présenté son étude traditionnelle dans les locaux où est installée la Chambre depuis septembre, au Belvédère – un bilan établi, à partir de la base de données Perval qui, pour chaque territoire de province, enregistre les actes enregistrés en étude notariale. « Léger repli » donc des ventes, même « s’il faut tempérer ce chiffre car les chiffres 2017 étaient exceptionnels en termes de volume », rappelle Me Giral. Le « tassement »