20 M€ de l’État pour faire rebondir les Ardennes

À droite de Jean Rottner (président du Grand Est), de Noël Bourgeois (président des Ardennes) et Boris Ravignon (président d'Ardenne Métropole) sur la photo, Angès Buzyn, ministre de la Santé, et Sébastien Lecornu, ministre en charge des collectivités, ont signé le pacte Ardennes 2022.

Sébastien Lecornu, ministre en charge des collectivités, accompagné d'Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a procédé, vendredi 15 mars, à la signature du « Pacte Ardennes 2022 ». Après avoir présenté, le 20 février, une première série de mesures en actant 12 millions d'euros d'aides diverses, Sébastien Lecornu, ministre en charge des collectivités, accompagné d'Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a procédé, vendredi, à la signature du Pacte Ardennes 2022 en dévoilant d'autres engagements de l’État en faveur d'un département cumulant les difficultés (11% de chômage, 19% de taux de pauvreté, moins 3,6 % de population ces dix dernières années). Globalement, l’État dégage 20 millions d'euros dans une cinquantaine d'actions. Et d'autres souhaits émanant de 500 ardennais seront exaucés le 12 avril 2019 lors d'un nouveau rendez-vous qui pourrait voir déboucher la délocalisation de l’agence nationale de cohésion des territoires à