181 volontaires au SNU au lycée de Bazeilles

L'encadrement de cette phase de test du SNU est assuré par un ancien gendarme, aidé par trois adjoints. (Photo : Préfecture des Ardennes)

181 appelés (89 garçons et 92 filles) ont expérimenté le Service National Universel au lycée hôtelier de Bazeilles, l'un des treize centres pilotes sur le territoire français. Comme 1917 autres jeunes de leur âge, recrutés au mois de mars, 181 lycéens ardennais, apprentis, élèves en CAP ou décrocheurs scolaires de 15 et 16 ans, étaient porteurs en grande majorité de la tenue officielle. Ce sont les pionniers du SNU. Ils disent être là pour « sortir de l'environnement immédiat », « partager et découvrir », « se rendre utiles », « se forger une identité et « s'émanciper ». Au cours d'une deuxième session, cette première promotion de jeunes volontaires participera à un « temps de projet collectif » au cours duquel elle réalisera une mission d'intérêt général auprès d'associations, de collectivités territoriales ou d'organismes publics. À l’issue de cette expérience, chaque volontaire, s’il le souhaite, pourra choisir de